Accueil » La société » Actualités » Quels sont les chantiers RH prioritaires en 2015 ?

Quels sont les chantiers RH prioritaires en 2015 ?

Publié le 30 mars 2015

Quels sont les chantiers RH prioritaires en 2015 ?

RegionsJob a interrogé les professionnels des Ressources Humaines sur leurs dossiers chauds : 86% jugent la formation et le CPF importants, tandis que 68% placent la diversité au second plan

Rennes, le 30 mars 2015 – RegionsJob dévoile les tops 5 des dossiers prioritaires et non prioritaires des professionnels des Ressources Humaines, qui dressent le constat d’une fonction surchargée par des tâches administratives imposées par la loi.



Ce qui est prioritaire

Le Top 5 des dossiers prioritaires pour les RH cette année
1. La formation interne et le CPF : 86% des RH jugent ce dossier important
2. Mise en place de l’entretien professionnel obligatoire - important pour 83% des RH
3. Recrutement, sourcing et fidélisation prioritaire pour 75% des RH
4. Nouvelles méthodes de travail et de management – priorité pour 64% des RH
5. Le compte pénibilité - important pour 56% des RH

Mis en place le 1er janvier dernier, le CPF constitue le projet prioritaire des DRH (86%), qui doivent également consacrer leur temps à la mise en place de l’entretien professionnel obligatoire (83%), mais au détriment de la diversité, des effets de seuil lorsque l’entreprise se développe, et de l’équilibre vie pro / vie privée.


1ere priorité pour 2015 : le CPF

Avec la réforme de la formation professionnelle et la mise en place du Compte personnel de Formation (CPF) pour tous les salariés, les RH ont sans doute gagné au change. Ce n’est plus à eux que revient la gestion des heures de DIF mais ils doivent tout de même informer les salariés sur le fonctionnement du CPF. Comme l’a montré une récente enquête du site Maformation, beaucoup de salariés ne sont pas au courant que le CPF a remplacé le DIF. 86% des recruteurs considèrent que le chantier de la formation des collaborateurs, constitue un chantier important de l’année.

Également liée à la nouvelle loi sur la formation professionnelle, la mise en place de l’entretien professionnel obligatoire tous les 2 ans va occuper les services Ressources Humaines cette année. Pour 83% des professionnels interrogés il s’agit d’un chantier prioritaire, 46% des RH le jugeant même « très important » - 37% important.

Le compte pénibilité, une des mesures-phares de l’année dernière est perçue par beaucoup d’entreprises comme une usine à gaz, une mesure difficile à appliquer. C’est sans surprise que la pénibilité et la prévention des accidents du travail soit dans le top 5 des dossiers RH de l’année depuis la mise en place de la loi. 56% des RH affirment qu’ils vont y travailler en priorité en 2015.

« Les chantiers imposés par les nouvelles lois ne correspondent pas toujours aux priorités des RH. Sur l’entretien professionnel obligatoire par exemple, c’est intéressant pour les entreprises qui n’avaient pas mis en place de rendez-vous réguliers avec leurs collaborateurs, mais pour celles qui le faisaient déjà, c’est une contrainte supplémentaire qui complique le travail des RH » commente Liselotte Huguenin-Bergenat, Responsable des Ressources Humaines chez RegionsJob.  


Ce qui ne peut plus être prioritaire

Le top 5 des dossiers non prioritaires pour les RH
1.    La diversité est moins importante pour 68% des RH
2.    Les effets de seuil jugés moins importants par 63% des RH
3.    Faciliter l’équilibre vie pro vie perso des salariés, 61% des RH estiment que c’est secondaire
4.    Négocier le temps de travail n’est pas une priorité pour 59% des RH
5.    Mettre en place un Réseau social d’entreprise : pas important pour une courte majorité : 53%

Accaparés par l’administratif, les DRH sont pourtant confrontés à des enjeux forts pour le développement et les opportunités de l’entreprise. La 3ème priorité pour l’année repose en effet sur le recrutement et le sourcing : recruter, intégrer et fidéliser de nouveaux collaborateurs. C’est un signe que la reprise des embauches est amorcée dans les entreprises, du moins sur certains profils, 75% des professionnels du recrutement et de la gestion des talents placent le recrutement en haut de la pile des dossiers prioritaires de l’année 2015.

Ainsi, les projets que les DRH doivent délaisser, car considérés comme non prioritaires, sont surtout de l’ordre de la diversité, des effets de seuils (pourtant liés à la croissance de l’entreprise), l’équilibre entre la vie pro et la vie perso des salariés et la gestion du temps de travail.

« Aux côtés des professionnels des Ressources Humaines, nous constatons que la profession voit son année accaparée par des priorités subies, imposées par des règlementations. Les RH n’ont pas le loisir en 2015 d’élever leur métier au-delà de l’administratif, pour bonifier leur marque employeur et accompagner les mutations du marché du travail » regrette Gwenaëlle Quénaon-Hervé, Directrice Générale Adjointe de RegionsJob.

Pour consulter l’étude complète,
cliquez ici