La Battle Dev du 3 novembre dernier a une nouvelle fois lancé un défi à la communauté de développeurs, qu’ils soient étudiants, professionnels ou autodidactes. Cette compétition passionne les écoles : plus de la moitié des participants a concouru dans le cadre de la Student Battle Dev, dédiée aux écoles d’ingénieurs et d’informatique.

RegionsJob, premier site d’emploi français dédié à la mobilité professionnelle de proximité, annonce une participation record au dernier concours de programmation organisé le 3 novembre. Cette 6ème Battle Dev a vu s’affronter 776 développeurs (étudiants, autodidactes ou professionnels), aussi talentueux les uns que les autres et désireux de se faire repérer par de potentiels recruteurs ou de porter les couleurs de leur école. La participation est en hausse de 52% par rapport à mars 2015.

Créé dans une optique de recrutement ludique, l’événement permet aux entreprises de dénicher et recruter des profils différents atypiques ou autodidactes de développeurs, qu’ils soient jeunes diplômés ou confirmés.

Comme lors des précédentes éditions, le concours proposait 6 exercices à résoudre dans le temps imparti de deux heures. Face au niveau soutenu des exercices, les concurrents ont été 550 à résoudre le 1er exercice, soit 72% des participants. En revanche, seulement 1% des développeurs sont venus à bout de l’ensemble des exercices de haut niveau.

Mobilisation de 27 écoles informatiques et d’ingénieurs, soit la moitié des participants
La Student Battle Dev (événement dans l’événement) a mobilisé 396 étudiants. Associées au concours, les écoles ont en effet vu l’occasion de créer l’émulation parmi leurs élèves et de tester leur esprit compétitif : 27 écoles informatiques et d’ingénieurs étaient représentées.

L’école gagnante est l’Epitech RENNES. Audrey Gérard, chargée de développement, témoigne : « Le principe de la Battle dev est totalement en phase avec notre manière d’enseigner l’informatique, car nous encourageons les élèves à fonctionner de manière autonome, projet par projet. Nous souhaitons qu’ils se dépassent et apprennent à gérer la pression. Afin de favoriser l’émulation nous avons fortement encouragé nos étudiants à participer. 97 étudiants se sont rassemblés dans une salle pour la Battle dev et ont dégusté des pizzas offertes par l’école. Enfin, certains des élèves ont également pu se rapprocher d’entreprises pour de futurs stages. »

Julien Campion, étudiant en 2ème année à l’Epitech Lille est arrivé en troisième position : « En tant que passionné de concours algorithmiques, je participais à ma deuxième Battle dev et j’ai été agréablement surpris par le résultat. Si la Battle dev me met en contact avec de potentiels recruteurs pour mon stage de fin d’année, elle me permet surtout de m’amuser et de découvrir où je dois m’appliquer pour améliorer mes compétences. »

Pour découvrir le classement complet, consultez le Blog du Modérateur.

A l’issue de la Battle Dev, les entreprises partenaires, souhaitant s’ouvrir à des profils différents, pourront prendre contact avec les participants dans une démarche de recrutement.

Caroline Babert, chargée de compétences chez Elosi (société de service en ingénierie informatique) témoigne : « Nous nous sommes intéressés à la Battle dev car nous cherchions un nouveau moyen d’obtenir des candidatures. Ce concours nous permet de découvrir des profils que nous n’aurions pas pu rencontrer autrement, alors que nous sommes constamment en recherche de nouveaux développeurs. De plus la Battle Dev est un moyen efficace de nous faire connaître auprès de la communauté de développeurs, qu’ils soient en recherche active de poste, en veille ou encore étudiants ».
La prochaine Battle Dev est déjà programmée, elle se tiendra le 22 mars 2016.
Pour plus d’informations, visitez le site.