Face à une offre d’emploi, qu’est-ce qui retient l’attention des candidats ? Favorisent-ils une offre pour le prestige de l’entreprise, le salaire ou les compétences demandées ?

• Plus de la moitié des candidats (56%) qui « googlisent » l’entreprise à laquelle ils postulent se renseignent sur sa culture d’entreprise
• Les attentes des candidats : un poste aux missions intéressantes (79%) et une localisation géographique conforme à leurs attentes (78%), loin devant le salaire 45,5%) et les avantages proposés (12%)
• Face à une offre d’emploi, le candidat s’attache beaucoup plus aux compétences demandées (58,3%) qu’aux diplômes exigés (29,7%)

Loin des préoccupations salariales, les candidats s’intéressent en premier lieu à la mission qu’ils devront effectuer. La quête de sens des Français dans leur travail n’est donc pas un mythe : plus de la moitié des candidats qui font des recherches sur l’entreprise se renseignent sur la culture d’entreprise, comme le montre l’enquête de RegionsJob sur les relations entre les candidats et les recruteurs.

La culture d’entreprise, plus forte que le salaire pour attirer les candidats

94% des candidats vont sur Internet pour se renseigner sur l’entreprise pour laquelle ils postulent. Ils cherchent d’abord à glaner des informations sur l’activité de la société et les missions proposées (91,4%), sur les métiers (65% des réponses), et sur la culture d’entreprise à 56%. Le salaire est cité en 4ème position, par seulement 11% des répondants. Parmi ces candidats qui « googlisent l’entreprise », 21% vont même jusqu’à contacter des employés de la société pour en savoir plus, lorsque le poste est vraiment intéressant.

Les compétences surpassent les diplômes
Quels sont les éléments auxquels prêtent le plus attention les candidats dans une offre d’emploi ? Les deux critères les plus cités sont le descriptif du poste, de la mission (79%), et le lieu géographique (78%). Les précisions sur le salaire et les avantages proposés ne recueillent respectivement que 45,5% et 12% respectivement.

« Il est intéressant de constater que le détail des compétences demandées pour un poste est plus examiné par les candidats que les diplômes exigés (58,3% contre 29,7 %). Les salariés ont-ils compris que les entreprises privilégient les compétences et l’expérience, par rapport à un cursus bien précis ? A l’heure du numérique, nous entrons dans une nouvelle réalité où le savoir-faire est roi » commente David Beaurepaire, Responsable Développement & Stratégie chez RegionsJob.

Pour découvrir tous les résultats de l’enquête : cliquez ici