Accueil » La société » Actualités » Enquête RegionsJob sur les congés payés des Français

Enquête RegionsJob sur les congés payés des Français

Publié le 02 juillet 2015

Enquête RegionsJob sur les congés payés des Français

Les Français sont prêts à moins partir en vacances contre des horaires à la carte En France, 30% des salariés sont prêts à échanger des congés ou RTT contre une meilleure flexibilité au travail. En revanche, l'opportunité des congés illimités ne séduit que 5% des salariés !

Rennes, le 2 juillet 2015 – Télétravail, horaires à la carte, journées plus longues sur 4 jours… Les initiatives se multiplient pour modifier le rythme de travail des entreprises, où les collaborateurs demandent toujours plus de souplesse. Certes la France est le pays où l’on bénéficie du plus grand nombre de jours de repos, parmi les pays de l’OCDE. Un temps de repos quasiment sacré auquel les salariés seraient toutefois prêts à renoncer en partie pour une meilleure conciliation entre vie pro et vie perso, selon l’enquête réalisée par RegionsJob sur les congés payés des Français.

Pas d’avenir en France pour les congés illimités
Expérimentée dans des entreprises anglo-saxonnes - telles que Netflix ou Virgin - l’opportunité de disposer de congés payés sans restriction, à volonté, ne fait pas rêver les Français, qui sont seulement 5 % à la souhaiter. Les salariés seraient-ils méfiants des contreparties, basées sur la réalisation d’objectifs qui pourraient être difficiles à atteindre ?

Les salariés ne souhaitent pas d’emploi du temps rigide
Sur la question du rythme de travail idéal, 42% des personnes interrogées déclarent préférer des horaires à la carte, flexibles sur l'année. A quasi égalité, 41% apprécieraient de ramener le travail de 5 jours en 4 - soit des horaires élargis (avec 3 jours de repos par semaine). Contrairement au cliché du « jamais content », qu’on peut prêter aux Français, ils sont seulement 12% à souhaiter plus de jours de congés.

« Les salariés Français aspirent à plus de souplesse mais les entreprises françaises ne sont pas encore prêtes à lâcher du lest. En France, la culture du présentéisme reste très forte » note Gwenaëlle Quénaon-Hervé, Directrice Générale Adjointe de RegionsJob. Pourtant, 57% des salariés déclarent ne pas avoir de congés « imposés » par leur manager et choisir eux-mêmes leurs dates et/ou s’arranger avec leurs collègues.
 
Troquer ses congés, oui, mais pas à n’importe quel prix
Face à la perspective d’une meilleure conciliation entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle, les Français sont prêts à faire des concessions. 30% seraient même disposés à « troquer » une partie de leurs jours de repos contre une meilleure flexibilité au travail.

« Il est intéressant de constater que les Français sont prêts à rogner sur leurs congés contre la possibilité de s’absenter en journée ou de moduler leurs horaires… » commente Gwenaëlle Quénaon-Hervé. Le salaire reste malgré tout un élément moteur puisque 27% des répondants échangeraient leurs jours de repos contre une augmentation ou une prime.

Mais attention à ne pas en tirer des conclusions hâtives. Les congés payés restent sacrés pour les salariés Français : 36% ne les échangeraient pour aucun avantage au monde !


Méthodologie : Sondage réalisé en ligne auprès de 1065 salariés utilisateurs de RegionsJob en juin 2015.